Nord Stream 2 se rapproche de sa mise en service

le 06/09/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

Gazoduc de Gazprom
(Photo Gazprom.)

La dernière section du gazoduc Nord Stream 2 a été soudée, a déclaré lundi son opérateur Gazprom. Les deux longs tronçons du tuyau peuvent maintenant être joints pour achever la liaison sous-marine de la Baltique.

L'opérateur a déclaré que son objectif était de mettre Nord Stream 2 en service d'ici la fin de l'année.

Ce projet de 11 milliards de dollars doublera la capacité d’exportation de gaz du russe Gazprom. Il a suscité une forte opposition des États-Unis, de l'Ukraine et d'autres pays opposés à ce que l'Europe accroisse sa dépendance aux importations d'énergie russe. Il est également considéré comme un moyen pour la Russie de ne pas acheminer le gaz vers l'Europe via l'Ukraine, privant ainsi Kiev de frais de transit. Des sanctions ont été imposées par les Etats-Unis contre des sociétés russes impliquées dans le projet.

Il reste encore des soudures terrestres à réaliser pour relier la section de la canalisation provenant de la côte allemande à celle provenant des eaux danoises.

Le gazoduc doit encore être certifié et approuvé pour être utilisé. La certification devrait prendre jusqu'à quatre mois, mais ne commencera qu'une fois toutes les formalités administratives terminées, ce qui implique des vérifications par le ministère allemand de l'Economie et Gazprom.

Nord Stream 2 pourra transporter 55 milliards de mètres cubes de gaz par an, soit suffisamment pour alimenter 26 millions de foyers.

Cinq sociétés européennes sont associées à Gazprom et ont apporté la moitié du financement : Uniper, Wintershall-Dea, Royal Dutch Shell, OMV et Engie.

Sur le même sujet

A lire aussi