Le fonds souverain norvégien diminue son allocation à l’Europe

Le gouvernement norvégien a proposé vendredi que son fonds souverain diminue son exposition à l’Europe et accroisse le poids des pays émergents. Selon ce projet, l’Europe verrait sa part dans la poche obligataire passer de 60% à 40%, et sa part dans le portefeuille actions reculer de 10 points, à 40%. Un choix qui n’est pas dicté par la crise en zone euro, a souligné le secrétaire d’Etat aux finances. Le fonds souverain norvégien gère l'équivalent de 600 milliards de dollars.

Un évènement L’AGEFI

Plus d'articles Actualités

Contenu de nos partenaires

A lire sur ...

beymedias-1.svg