Axa IM annonce un plan d’économies et d’investissement

le 18/06/2018

La filiale de gestion d'Axa dévoile un plan d'économies de 100 millions d'euros d'ici 2020 avec 210 suppressions de postes et une simplification de son organisation.

Axa IM annonce un plan d’économies et d’investissement

Axa IM, la filiale de gestion d’actifs d’Axa a présenté lundi aux partenaires sociaux un projet de réorganisation. Celui-ci prévoit un plan d’investissement de 100 millions d’euros d’ici 2020, un plan d’économies de 100 millions d’euros également sur la même période qui se traduirait par 210 suppressions de postes, une recomposition de l’équipe de direction et une organisation autour de quatre piliers.

Plan de départs volontaires

« Pour soutenir son développement en tant que gestionnaire actif, Axa IM compte investir environ 100 millions d’euros d’ici à 2020 dans quatre domaines prioritaires liés à l’offre et aux clients », précise un communiqué. Ces quatre domaines sont les offres d’investissements alternatifs, multi-assets et fixed income, l’intégration des critères ESG (environnement, social, gouvernance) au sein de toutes les plates-formes d’investissement, le digital et l'analyse de données, et enfin les compétences dans le quant et la science des données.

Le gestionnaire compte se réorganiser autour de quatre grands pôles : les relations clients, avec les deux segments institutionnels et particuliers, les investissements core (fixed income, Framlington Equities et multi-assets client solutions), les investissements alternatifs et spécialisés (real assets, structured finance et Chorus, ainsi que Rosenberg Equities et le high yield), et les fonctions support transversales.

Ces investissements seront financés par un plan d’économies de 100 millions, « grâce à la mise en place du modèle opérationnel et de l’organisation simplifiée proposés ». Souhaité pour le quatrième trimestre 2018, « le déploiement de l’organisation cible pourrait avoir un impact sur 210 postes dans le monde en 2018, principalement en France (environ 160 postes) et au Royaume-Uni (environ 40 postes) », selon le communiqué. Ces suppressions de postes prendraient la forme d’un plan de départs volontaires. Elles représenteraient environ 10% de l’effectif en France, et 8% de l’effectif mondial.

Trois départs, une arrivée

Une nouvelle équipe de direction sera chargée, dès mardi 19 juin, de mettre en place ce projet. Le comité de direction (management board) comptera 9 membres, rattachés au directeur général Andrea Rossi. Il accueille Bettina Ducat, patronne mondiale du développement retail & institutionnel et de l’offre, Matthew Lovatt, patron de Framlington, et Hans Stoter, l’ancien chief investment officer de NN IP, qui rejoint Axa IM pour diriger le fixed income et les produits structurés.

A cette occasion, Mark Beveridge qui dirigeait Framlington et Christophe Coquema, global head of client group, quittent le comité de direction d'Axa IM. John Porter responsable du fixed income & strutured finance quitte le groupe Axa IM.

Axa IM revendiquait 746 milliards d'euros d'encours à fin 2017, pour un résultat opérationnel de 257 millions d'euros.

Sur le même sujet

A lire aussi