Produits dérivés et blockchain, les juristes marchent sur des œufs

le 20/02/2020 L'AGEFI Hebdo

Un livre blanc met en lumière l’incertitude juridique entourant ce mariage entre instruments financiers et nouvelles technologies.

Comme un soupçon de revers juridique à la médaille technologique. Alors que les blockchains ou registres distribués (DLT, distributed ledger technologies) font miroiter tant de promesses, il a semblé évident de creuser du côté des produits dérivés. Mais ce terrain de jeu engendre sans doute plus...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Ailleurs sur le web

A lire aussi