La Roumanie affronte à son tour une crise de change

le 25/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’introduction d’une taxe bancaire a ravivé les craintes sur le pays et fait sortir le leu de sa fourchette de fluctuation autorisée sans réaction des autorités.

Après la Turquie et l’Argentine, c’est la Roumanie qui rentre dans le radar des marchés. Sa monnaie, le leu, a chuté de 3,2% face au dollar et de 2,5% contre euro depuis le début d’année, avec 1,5% concentré sur la seule séance de mardi. Si ce mouvement semble limité, le leu se situe à un plus...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi