Vivarte propose une fiducie à ses créanciers

A l’occasion d’un rencontre avec ses actionnaires et créanciers jeudi à Londres, Vivarte leur a proposé la mise en place d’une fiducie. La procédure, prévue lors de la restructuration de dette de 2017, aurait pour effet de convertir en actions l’intégralité des 460 millions d’euros de dette du groupe d’habillement et de chaussures. Vivarte, qui table sur un stabilité de son Ebitda autour d’une cinquantaine de millions d’euros cette année, retrouverait ainsi des marges de manoeuvre pour investir dans ses enseignes (Minelli, La Halle, etc.).

Un évènement L’AGEFI

Plus d'articles Restructurations

Contenu de nos partenaires

A lire sur ...

beymedias-1.svg