Frileux

Benoît Menou

Plus d’un tiers, 35 %, telle est l’ampleur de la baisse du nombre d’investisseurs particuliers en France ayant réalisé au moins un achat ou une vente d’actions au troisième trimestre par rapport au précédent, selon le tableau de bord trimestriel publié par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Si cette dernière relève que l’activité des particuliers en Bourse est traditionnellement plus faible pendant les mois d’été, leur nombre a cette fois chuté de 931.000 à 600.000, un chiffre inédit depuis trois ans. L’attentisme trouve sa source, selon l’AMF, dans un contexte de repli des marchés pour le troisième trimestre consécutif, le nombre de vendeurs d’actions ayant même plongé de 43 % à 362.000. Si les investisseurs deviennent frileux en plein été...

Un évènement L’AGEFI

Plus d'articles Bourse

Contenu de nos partenaires

Les plus lus de
A lire sur ...