La Banque de France préoccupée par l’endettement des grands groupes

le 29/11/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La Banque de France préoccupée par l’endettement des grands groupes
(Pierre Chiquelin)

Le recours croissant à l'endettement des grands groupes français pour financer leur activité en profitant de taux d'intérêt très bas comporte des risques à moyen terme, s'inquiète la Banque de France dans son dernier Bulletin«L’endettement financier net des grands groupes non financiers privés augmente depuis 2014, et leur capacité d’autofinancement récurrente ne se renforce pas aussi vite, marquant même le pas en 2018».  Autre signe inquiétant, le ratio trésorerie nette sur fonds propres «décroît lentement et passe en 2017 en dessous de son niveau de 2007 (21,0 %, contre 22,0 %)». Or, la rentabilité moyenne des capitaux de 177 groupes examinés entre 2016 et 2018 est passée de 15,8% à 15%. 

Sur le même sujet

A lire aussi