Le démembrement d’Atos vire au mauvais calcul

le 15/06/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La société a annoncé vouloir séparer ses activités de croissance et celles en difficulté dans deux entités distinctes. Les marchés sanctionnent le titre.

Atos, cybersécurité, technologies, services numériques
Le plan de scission du groupe Atos a été accueilli par un plongeon de 23% de l’action mardi 14 juin 2022.
(Photo Atos.)
La partie de bonneteau n’a pas plu au marché. Atos a annoncé mardi lors d’une présentation aux investisseurs son plan de scission en deux entités juridiques distinctes. La première, SpinCo, regroupera ses activités digitales ainsi que sa division big data et sécurité, en pleine croissance. Elle...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi