Casino choisit la mise en Bourse pour sa filiale GreenYellow

le 29/04/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Siège de Casino à Saint-Etienne (42).
(RK.)

Casino a retenu l'option de l'introduction en Bourse pour sa filiale de production d'énergies renouvelables GreenYellow, ont rapporté plusieurs sources proches du dossier à l'agence Agefi-Dow Jones.

Mi-avril, Casino a indiqué étudier ses options stratégiques concernant ses filiales Cdiscount et GreenYellow et avoir engagé des travaux préparatoires en vue de potentielles levées de fonds propres additionnels pour ces actifs considérés comme « stratégiques » dans son plan de croissance.

Casino avait alors précisé que ces levées de fonds pourraient prendre la forme d'opérations de marché et s'accompagner de placements secondaires de titres détenus par le distributeur, qui compte conserver le contrôle de ces deux filiales.

L'introduction en Bourse de GreenYellow serait réalisée sur Euronext Paris, ont indiqué les sources.

Le calendrier s'accélère

« Pour GreenYellow, l'unique scénario désormais envisagé est celui d'une introduction en Bourse et le calendrier s'accélère très sérieusement, même s'il dépend des conditions de marché », assure une source proche du dossier. « Casino a mandaté le cabinet d'avocats White & Case et travaille déjà avec la banque Rothschild pour l'accompagner dans ce processus », ajoute cette source.

« La valeur d'entreprise qui sera retenue pour la mise en Bourse de GreenYellow, dont l'excédent brut d'exploitation devrait atteindre 90 millions d'euros cette année, n'a pas encore été arrêtée, car les multiples du secteur sont très difficiles à appréhender », explique une seconde source.

En appliquant à GreenYellow les ratios de valorisation pratiqués dans le secteur des énergies renouvelables, qui sont plus ou moins tendus en fonction de la qualité des différents portefeuilles de projets, la valeur d'entreprise de la filiale de Casino s'établirait entre 900 millions et 1,8 milliard d'euros.

Casino détient 73% du capital de GreenYellow, tandis que le gestionnaire d'actifs Tikehau et la banque publique d'investissement Bpifrance ont investi 150 millions d'euros en 2018 pour en acquérir 24%.

Cdiscount au second plan

« Concernant Cdiscount, Casino privilégie également une mise en Bourse, mais ce projet passe pour l'instant au second plan car le distributeur ne souhaite pas que ces deux opérations se fassent concurrence », glisse une troisième source.

Contacté par l'agence Agefi-Dow Jones, un porte-parole de Casino n'a pas souhaité commenter ces informations.

Les fonds que pourrait obtenir Casino des opérations de marché envisagées avec Cdiscount et GreenYellow l'aideraient à accélérer son désendettement. Ces réflexions stratégiques interviennent alors que Casino a lancé mi-2018 un plan visant à réaliser pour 4,5 milliards d'euros de cessions. A fin 2020, le montant des cessions d'actifs finalisées s'élevait à 2,8 milliards d'euros à fin 2020, soit 62% de l'objectif affiché par Casino.

Sur le même sujet

A lire aussi