La vente de Caron ne règle pas le casse-tête financier d’Alès Groupe

le 20/09/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Même avec les 28 millions d'euros reçus de la vente de la marque de parfums, le bilan du groupe de cosmétiques reste déséquilibré.

Un crève-cœur. Le Groupe Alès a fini par accepter la vente de Caron, l’une des marques les plus emblématiques de la parfumerie française, créée en 1904, juste après Guerlain. Conseillé par Lazard, le groupe familial de cosmétiques (Liérac et Phyto) avait annoncé début septembre l’entrée en...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi