Les LBO soutiennent les rachats des moyennes entreprises françaises

le 08/11/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Au premier semestre, ils ont représenté plus d’un tiers des acquéreurs de PME (un quart en 2015) contre 65% pour les industriels, selon le baromètre de la CNCC.

De semestre en semestre, les PME françaises valent de plus en plus cher ! Les acquisitions de moyennes entreprises (de 15 millions à 50 millions d’euros de fonds propres) ont été réalisées sur des multiples de 8 fois l’Ebitda au premier semestre 2016, selon l’Observatoire de la valeur des...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi