Lazard attaque les positions de Rothschild & Co dans le small cap

le 08/01/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Pour cette offensive, la banque d’affaires a débauché le responsable du business development de Transaction R, division phare de son concurrent.

Lazard crée la surprise dans le M&A. Photo: PHB
Lazard lance une nouvelle franchise baptisée LazardNext, pour aborder le marché du small cap.
(Photo: PHB)

Mondialement réputé dans le conseil en fusions-acquisitions grâce à son emprise sur les opérations de taille importante (mid et large-cap), Lazard étend son champ d’actions. Le bureau parisien de la banque vient de mettre en orbite une toute nouvelle franchise baptisée LazardNext. Celle-ci sera dédiée au conseil des entreprises dont la valorisation se situe entre 20 et 100 millions d’euros. «Jusqu’à maintenant, Lazard s’est focalisé sur le développement métier de son offre, en travaillant sur la dette, l’equity capital market, l’activisme et le conseil aux gouvernements. La banque cherche désormais à s’étendre verticalement en abordant le gigantesque marché des petites et moyennes entreprises», explique l’associé-gérant Charles Andrez – lui-même recruté par Lazard en 2015 pour apporter son expertise «mid cap». Mais le banquier et le reste de l’équipe private equity – également animée par François Guichot-Pérère et Jean-Philippe Bescond – ne seront pas en première ligne dans le développement de la nouvelle franchise. Cette mission a en effet été confiée à Julien Lestrade, qui a rejoint Lazard en tant que managing director le 6 janvier 2021.

Agé de 44 ans, la nouvelle recrue de Lazard a fait ses classes à la Société Générale, avant de rejoindre la banque privée chez Neuflize OBC, Lombard Odier puis Credit Suisse. Mais son élément différenciant réside dans son expérience en tant que responsable du business development de Transaction R ces neuf dernières années. Un recrutement qui en dit long sur les ambitions du bureau désomais piloté par Jean-Louis Girodolle. Car en lançant LazardNext, l’établissement engage un nouveau bras de fer avec Rothschild & Co, leader incontesté sur le segment des transactions small cap grâce à Transaction R.

«Cette nouvelle offre vise à positionner Lazard au plus tôt de la vie des sociétés. Nous souhaiterons notamment nous positionner de façon quasi-systématique sur des opérations primaires, auprès des entrepreneurs et des entreprises familiales, détaille Julien Lestrade. A court terme, LazardNext devrait aussi être constituée d’une dizaine de professionnels. Des recrutements sont actuellement en cours. » Pour s’offrir une part du marché du small cap à la hauteur de sa réputation, les équipes M&A de Lazard entendent renforcer leur partenariat avec la banque privée Lazard Frères Gestion. Ce même lien avec la gestion privée qui a fait le succès de Rothschild & Co.

Sur le même sujet

A lire aussi