La Société Générale remet à plat sa banque de détail

le 07/12/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

Agence de la Société Générale
(RK.)

La Société Générale a annoncé lundi un projet de fusion de ses réseaux de banque de détail en France avec ceux de sa filiale Crédit du Nord, une opération qui doit lui permettre de générer d'importantes économies à moyen terme.

« Le conseil d'administration de Société Générale et celui de Crédit du Nord ont validé le lancement du projet de rapprochement » des deux enseignes « après une première étape réussie de transformation des deux réseaux », a annoncé la banque dans un communiqué.

Cette opération doit permettre de générer d'importantes synergies de coûts, grâce notamment à l'utilisation d'un système informatique unique d'ici au premier semestre 2021, au regroupement des fonctions centrales et à l'optimisation du maillage des réseaux. Sur ce dernier point, le groupe bancaire entend réduire le nombre d'agences, le faisant passer d'environ 2.100 à fin 2020 à environ 1.500 à fin 2025.

Société Générale vise ainsi, via ce rapprochement, une réduction de la base de coût des deux entités de plus de 350 millions d'euros en 2024 et d'environ 450 millions d'euros en 2025, par rapport au niveau de 2019.

L'entité combinée devra également afficher une rentabilité des fonds propres normatifs en environnement Bâle III d'environ 11% à 11,5% en 2025.

« Ce projet sera soumis à la consultation des partenaires sociaux et à l'accord des autorités compétentes », a la expliqué Société Générale.

Nouveaux objectifs pour Boursorama

Dans le même temps, la Société Générale a fixé de nouveaux objectifs pour sa filiale de banque en ligne Boursorama : atteindre 4 millions de clients en 2023 et 4,5 millions en 2025, contre 2 millions actuellement.

En milieu de journée, le cours de l'action Société Générale cédait 1,49% à 18,02 euros, dans un marché en baisse de 0,86%.

Sur le même sujet

A lire aussi