BNP Paribas lâche du lest pour 2020

le 07/02/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le groupe est plus optimiste sur la fiscalité, les taux d'intérêt et la croissance en Europe, mais sa banque de détail va continuer de souffrir.

Rien n’y a fait. Malgré le relèvement de l’objectif de rentabilité, la hausse du dividende et un bénéfice annuel solide de 7,8 milliards d’euros, BNP Paribas a clôturé hier en baisse de 3,26%, à 63,25 euros. La chute brutale des Bourses n’a pas épargné la première banque française cotée, alors...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi