Le private equity français s’attend à une baisse des valorisations

le 29/06/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La performance nette du non-coté atteint toutefois 14,5 % au cours des dix dernières années, surpassant les marchés cotés et l’immobilier, selon France Invest et EY.

Le private equity ne connaît pas la crise
Sur quinze ans, le capital-investissement français a affiché un TRI net de 12,2%, quand le CAC 40 a dû se contenter de 5,1%.
(Kevin Schneider/Pixabay)
Le capital-investissement montre les muscles. A l’occasion de sa 28e étude sur la performance nette du private equity tricolore, France Invest et EY ont rendu publics des chiffres très flatteurs, démontrant une fois de plus la supériorité de la classe d’actifs face à ses concurrentes. Sur quinze...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi