UniCredit lance une augmentation de capital de 13 milliards d’euros

le 13/12/2016

Tour Unicredit à Milan, inaugurée en février 2014. Architecte Cesar Pelli.
(Photo DR.)

Ce sera donc 13 milliards d'euros. Dans le cadre de son nouveau plan stratégique à 2019, UniCredit a dévoilé le montant de son augmentation de capital. Celle-ci sera soumise au vote de ses actionnaires lors d'une assemblée générale programmée pour le 12 janvier 2017.

Cette recapitalisation sera accompagnée d'un plan de vente de créances douteuses pour un montant de 17,7 milliards d'euros. Elle suit également plusieurs cessions, dont celles de la filiale de gestion d'actifs Pioneer à Amundi pour 3,545 milliards d'euros, officialisée hier.

6.500 suppressions d'emplois en plus

La banque italienne a par ailleurs indiqué qu'elle ne versera pas de dividende au titre de 2016. Elle inscrira 12,2 milliards de charges exceptionnelles dans ses comptes du quatrième trimestre 2016, dont 8,1 milliards de provisions pour risque de crédit.

UniCredit a également annoncé un vaste plan de restructurationet d'économies, de 1,7 milliard d'euros. Le projet prévoit la suppression de 6.500 postes supplémentaires, ce qui portera à 14.000 les destructions nettes d'emplois d'ici à 2019. Le groupe vise ainsi une réduction de 1,1 milliard de ses coûts salariaux. Jean-Pierre Mustier, directeur général du groupe, a évoqué la suppression de 3.900 postes en Italie et la fermeture de 800 agences dans le pays.

L'action UniCredit, qui avait ouvert dans le rouge à Milan, gagnait près de 3% une heure après l'ouverture.

Sur le même sujet

A lire aussi