L’AFG muscle ses exigences sur les résolutions contestées

le 24/01/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les conventions réglementées, les plans de succession et la détention d’actions par les membres du comex font partie des recommandations 2019.

L'Association française de la gestion financière (AFG) renforce ses exigences en matière de gouvernement d’entreprise. Elle recommande que le conseil porte une «attention particulière» aux résolutions ayant rencontré une opposition «significative» lors du vote. «Nous ne fixons pas de seuil, mais...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi