L’AMF devra revoir ses process après les fausses déclarations de seuils sur Atos

le 04/06/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si le régulateur n’a pas pour mission de vérifier la véracité des déclarations de franchissement de seuil, son image a été écornée.

L’AMF devra revoir ses process après les fausses déclarations de seuils sur Atos
L’AMF n’a pas à vérifier les déclarations de franchissement de seuils, mais elle en regarde la cohérence et la complétude.
(Photo DR.)
Du jamais-vu. Pour la première fois de son histoire, l’AMF a publié mercredi soir un rectificatif sur de faux franchissements de seuils. En l’espèce, Dylan Dariah a informé le régulateur que ses déclarations de franchissements de seuils des 17 et 21 mai 2021 sur le titre Atos «ne correspondent à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi