BNP Paribas relève son objectif de rentabilité

le 06/02/2018

Le groupe vise désormais un ROE supérieur à 10% en 2020. Son bénéfice net du quatrième trimestre, à 1,426 millliard d'euros, est légèrement inférieur au consensus.

BNP Paribas Boulevard des Italiens Paris
(DR.)

Des résultats inférieurs au consensus mais des objectifs relevés. BNP Paribas a publié mardi un bénéfice net ressort en repli de 1,1% à 1.426 millions d'euros, là où les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 1.594 millions d'euros, d'après le consensus Reuters. Le groupe a en revanche indiqué dans un communiqué viser un rendement des fonds propres (ROE) supérieur à 10% en 2020, contre un objectif de ROE initialement prévu de 10%.

Ses autres objectifs financiers pour 2020 sont quant à eux confirmés, soit une croissance supérieure ou égale à 2,5% du produit net bancaire chaque année d'ici à 2020 et un ratio de fonds propres durs common equity tier one de 12% en 2020.

Ces résultats ont été lourdement sanctionnés en Bourse, dans un contexte de correction généralisée. L'action BNP Paribas chutait de 5,05% à l'ouverture, à 62,10 euros, alors que le CAC 40 était en repli de plus de 3%. Elle réduisait ses pertes sous les 2%, en ligne avec l'indice, peu avant 10 heures.

Coût du risque

Le quatrième trimestre a notamment été marqué par la hausse du coût du risque, tombé à des niveaux historiquement bas les trimestres précédents. Ce poste a augmenté de 3,7% à 985 millions d'euros contre 950 millions d'euros un an plus tôt et 668 millions au troisième trimestre de 2017. BNP Paribas évoque, sans les nommer, deux dossiers spécifiques. Plusieurs de ses concurrents ont déjà passé des provisions sur les dossiers Steinhoff et Carillion.

Sur l'ensemble de 2017, le groupe a engrangé plus de 7,75 milliards d'euros de résultat net. Il prévoit de verser à ses actionnaires un dividende de 3,02 euros par action, représentant un taux de distribution des bénéfices de 50%.

Sur le même sujet

A lire aussi