La cryptosphère est suspendue à un amendement débattu à l’Assemblée nationale

le 24/01/2023 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le texte en débat, influencé par l’AMF, vise à mettre fin à l'enregistrement PSAN après le 1er octobre 2023. Une grande partie du secteur dénonce une surréaction politique.

cryptocurrency cryptoactifs bitcoin ethereum ripple litecoin
Le statut PSAN oblige les entreprises cryptos à lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.
((WorldSpectrum/Pixabay))
C’est un amendement qui provoque de vifs débats dans la cryptosphère française. Déposé le 12 décembre par le sénateur Hervé Maurey, il propose in fine la fin de la demande d’enregistrement PSAN (prestataire de service sur actifs numériques) délivré par l’Autorité des marchés financiers (AMF)...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi