Binance serait l’une des principales contreparties d’une plateforme liée au darknet

le 20/01/2023 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Un bureau du Trésor américain a cité la plateforme d’échange la plus populaire du monde comme étant l’une des principales contreparties en bitcoins de Bitzlato, dont le fondateur a été arrêté.

Binance, Plateforme d'échange de cryptomonnaies
Selon Reuters, Binance aurait traité «plus de 10 milliards de dollars de paiement» en lien avec des activités criminelles
Mercredi 18 janvier, le ministère de la Justice américain (DoJ) annonçait l’imminence d’une «action internationale» à l’encontre d’une entité crypto sans en dévoiler l’identité. Une grande partie de l’écosystème redoutait qu’un grand acteur du marché soit concerné jusqu’à ce que le suspens prenne...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi