Coinbase abandonne son programme de prêt crypto

le 21/09/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La plateforme d'échanges de cryptomonnaies voulait lancer un compte d’épargne à 4%.

IPO de Coinbase sur le Nasdaq le 14 avril 2021
L’action Coinbase a perdu environ 34% de sa valeur depuis son entrée au Nasdaq en avril dernier.
(photo Nasdaq.)

Nouveau coup dur pour Coinbase Global. La plateforme d’échanges de cryptomonnaies s’est résolue à abandonner son projet de programme de prêt de stablecoin USD Coin (USDC) avec intérêt, a-t-elle annoncé lundi dans un billet de blog.

Cette décision intervient quelques jours après que les régulateurs américains ont déclaré qu'ils poursuivraient Coinbase s’il menait à terme son programme, qui devrait permettre aux utilisateurs de gagner des intérêts en prêtant des actifs numériques. De fait, le 13 septembre, la Securities and Exchange Commission (SEC) mettait en garde Coinbase sur ses services de lending, lui transmettant un avis Wells, sorte de mise en demeure officielle.

Le projet initial de Coinbase Global, annoncé en juillet, consistait à mettre en place un taux de rendement de 4% pour les clients qui échangeraient leurs avoirs contre des USDC. Le jeton numérique étant adossé au dollar, les fonds des utilisateurs auraient permis à Coinbase de continuer à développer ce stablecoin qui lui appartient. Il représente actuellement la huitième cryptomonnaie mondiale, devant Polkadot, Uniswap et le BUSD (le stablecoin de son concurrent Binance).

«Alors que nous poursuivons notre travail pour obtenir une réglementation claire dans l'industrie des cryptomonnaies dans leur ensemble, nous avons pris la décision difficile de ne pas lancer le programme USDC APY (APY, rendement annuel en pourcentage, ndlr)», précise lundi Coinbase dans son billet de blog.

La plateforme américaine d'échange de cryptomonnaies a également déclaré qu’elle a supprimé la liste d'attente de son programme USDC APY à 4%. Selon ses dires, un tel APY aurait fourni à un client huit fois la moyenne nationale sur les comptes d'épargne à haut rendement, sur la base d'une enquête de Bankrate.com sur les comptes d'épargne américains en juin 2021.

Mais ce recul ne devrait pas freiner Coinbase, forte de ses plus de 68 millions de clients, dans sa volonté de lancer toujours plus de services crypto. C’est dans cet objectif que la plateforme a lancé récemment sa première émission d’obligations, avec pour objectif de lever au moins 1,5 milliard de dollars.

Selon le Journal du Coin, la plateforme a annoncé mi-septembre le dépôt d'une demande auprès de la National Futures Association (NFA) pour offrir des contrats à terme (future) crypto à ses clients.

Lundi soir, l'action Coinbase perdait plus de 5% en Bourse. L’entreprise de Brian Armstrong a perdu environ 34% de sa valeur depuis son entrée au Nasdaq en avril dernier.

Sur le même sujet

A lire aussi