La fintech Venmo, filiale de PayPal, ajoute une option cryptomonnaies

le 21/04/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les clients du service de paiement sur mobiles pourront choisir entre quatre cryptoactifs, dont le bitcoin.

cryptomonnaies
Quatre cryptomonnaies seront disponibles : bitcoin, ethereum, bitcoin cash et litecoin.
(Crédit Fotolia.)

Une initiative de plus qui pourrait populariser l’usage des cryptomonanies. La fintech Venmo, spécialiste des paiements entre particuliers aux Etats-Unis, permettra bientôt à ses clients d’acheter, vendre et détenir du bitcoin et autres cryptomonnaies au sein de son application mobile, a annoncé mardi sa maison-mère Paypal. «Les clients pourront acheter et vendre des cryptomonnaies en utilisant des fonds de leur compte avec Venmo, ou avec un compte bancaire lié ou leur carte de paiement», précise le communiqué. Venmo, qui cible depuis ses débuts en 2009 les «millennials», ajoute ainsi une corde à son arc. Le déploiement est en cours pour les 70 millions de clients qui utilisent déjà l'appli mobile aux États-Unis, notamment pour rembourser leurs amis ou payer des commerçants.

Ils pourront choisir entre quatre cryptomonnaies : le bitcoin, l’ethereum, le bitcoin cash et le litecoin. Les achats en cryptomonnaies pourront être effectués à partir de 1 dollar, mais chaque achat aura une commission minimum de 50 cents. Chaque utilisateur sera limité à 20.000 dollars d’achats en cryptomonnaies par semaine, et 50.000 dollars durant chaque période de 12 mois. Les commissions Venmo sur les transactions en crypto iront de 1,5% à 2,3%. Venmo n'effectuera pas de transactions pour des profils d'entreprises, limitant ce service à des particuliers, et aux seuls clients américains, «qui ont une identifié vérifiée auprès de Venmo». 

«Notre but est de fournir à nos clients une plateforme facile d'utilisation qui simplifie le processus d'achat et de vente de cryptomonnaies, et démystifie certaines des interrogations et idées fausses que les consommateurs peuvent avoir», a expliqué Darrell Esch, vice-président de Venmo, cité dans un communiqué.

Cela ouvrirait-il la voie à des paiements de biens et services en cryptomonnaies ? Si Venmo ne l’évoque pas, cela pourrait venir plus tard. Le géant américain du paiement en ligne Paypal lui-même – qui a racheté Venmo en 2013 - «a ouvert le trading sur certaines cryptomonnaies à ses clients américains en novembre dernier et a commencé à autoriser ses utilisateurs à payer en cryptomonnaies en mars», rappelle le site spécialisé CoinDesk. Or lorsque ses utilisateurs paient avec des cryptomonnaies via PayPal, le service convertit automatiquement en dollars ou en autres monnaies, sans commission. De fait, PayPal a basculé dans l'univers crypto à l’automne dernier, avec Paxos Trust Company, un fournisseur réglementé de produits et services liés aux cryptomonnaies.

Sur le même sujet

A lire aussi