Le gendarme américain pointe les risques liés aux Spac

le 13/04/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Des risques peuvent découler des commissions, des conflits d'intérêts et de la rémunération des sponsors liés à ce type d’opération, alerte la SEC.

Alors que de nombreuses sociétés dont des fintechs comme eToro ou encore SoFi ont recours à des Special Purpose Acquisition Companies (Spac), une coquille vide créée pour mener des acquisitions, le gendarme américain multiplie les mises en garde....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi