Le LIVE des experts

Le LIVE des experts

Une série de webinars proposée par l’AGEFI

PRÉSENTATION

Le monde traverse une invraisemblable crise sanitaire, économique et financière.
Vous êtes pour la majorité d’entre vous en télétravail à votre domicile et à la recherche d’informations pour orienter vos investissements ou ceux de vos clients que vous conseillez. 

Depuis le début de la crise sanitaire, l’AGEFI organise une série de webinars où interviennent experts, chercheurs, gérants et professionnels de la Finance… Ils vous présentent leur vision de la situation actuelle, leurs expériences et échangent en direct avec vous sur l’actualité de leurs métiers.

Modérés par L’AGEFI, ces webinars animés par un live chat vous offrent la possibilité d’échanger de vive voix avec nos speakers.  

Cette série de webinars est réservée aux professionnels de la finance.​

AGENDA

11h00 Mardi 4 mai : Investing with impact in mind: Quarterly BMO Responsible Global Equity Fund

Our world faces significant challenges – climate change, social inequalities and the ongoing Covid-19 pandemic to name a few. But we at BMO GAM are optimistic about the future, believing in the ability of society, companies and individuals to discover sustainable solutions to respond to these challenges and create opportunity from adversity. Our Responsible Global Equity Strategy strives to play its part in mobilising private capital towards securing a more sustainable future for all. Join our quarterly update with Jamie Jenkins, Portfolio Manager of our Responsible Global Equity Fund, where we look at the fund performance, allocations and opportunities over the last quarter.

Jamie Jenkins, 
portfolio Manager
BMO GLOBAL ASSET MANAGEMENT

INSCRIPTION

Suite à votre inscription, un lien vous sera envoyé par mail le jour du webinar pour vous connecter au débat en ligne.

Retrouvez toutes nos thématiques dans notre agenda et inscrivez-vous sur le webinar de votre choix en cliquant ici 

PARTENAIRES

REPLAYS 2021

Mercredi 14 avril : Bond Compass : L’inflation dans la balance
Mercredi 14 avril : Bond Compass : L’inflation dans la balance

Intervenants : Antoine Lesne, Head of SPDR EMEA Strategy & Research, MD - State Street Global Advisors et Amlan Roy, Head of Global Macro Research, Senior MD - State Street Global Advisors

Mercredi 14 avril : Bond Compass : L’inflation dans la balance

Intervenants : Antoine Lesne, Head of SPDR EMEA Strategy & Research, MD - State Street Global Advisors et Amlan Roy, Head of Global Macro Research, Senior MD - State Street Global Advisors
Mercredi 10 mars : Good Yield Hunting : Is Carry stille KIng? Opportunities GLOBAL fixed Income
Mercredi 10 mars : Good Yield Hunting : Is Carry stille KIng? Opportunities GLOBAL fixed Income

Intervenant : PIlar Gomez-Bravo, Directirce Fixed income - MFS Investment Management

Mercredi 10 mars : Good Yield Hunting : Is Carry stille KIng? Opportunities GLOBAL fixed Income

Intervenant : PIlar Gomez-Bravo, Directirce Fixed income - MFS Investment Management
Vendredi 5 mars : L’assurance de demain : la transformation numérique au service de l’agilité et de l’innovation
Vendredi 5 mars : L’assurance de demain : la transformation numérique au service de l’agilité et de l’innovation

Intervenants : Thierry Hamelin , Directeur des études - DC et Jérôme Sullivan, Directeur Market Insights - Workday

Vendredi 5 mars : L’assurance de demain : la transformation numérique au service de l’agilité et de l’innovation

Intervenants : Thierry Hamelin , Directeur des études - DC et Jérôme Sullivan, Directeur Market Insights - Workday
Jeudi 11 février : Réinventer la banque de 2025 avec l’IA de Google Cloud
Jeudi 11 février : Réinventer la banque de 2025 avec l’IA de Google Cloud

Intervenants : Alexandra Syrovatski, Directrice commerciale, Secteur Financier - Google Cloud France et Ludovic Tran, Directeur Exécutif, Banque - France et Benelux - Accenture.

• Un besoin pour les banques de repenser leur modèle
• L’intelligence artificielle, puissant moteur de transformation
• Face à la croissance des volumes de données, un enjeu fort de data management
• De nombreux cas d’usage, au sein de divers métiers bancaires
• Une nouvelle gouvernance des projets d’innovation à élaborer

Jeudi 11 février : Réinventer la banque de 2025 avec l’IA de Google Cloud

Intervenants : Alexandra Syrovatski, Directrice commerciale, Secteur Financier - Google Cloud France et Ludovic Tran, Directeur Exécutif, Banque - France et Benelux - Accenture. • Un besoin pour les banques de repenser leur modèle • L’intelligence artificielle, puissant moteur de transformation • Face à la croissance des volumes de données, un enjeu fort de data management • De nombreux cas d’usage, au sein de divers métiers bancaires • Une nouvelle gouvernance des projets d’innovation à élaborer

Mardi 2 février : Nouveau régime prudentiel de l'UE pour les entreprises d'investissement - Êtes-vous prêt ?

Intervenant : Jonas Ennever, Regulatory Reporting Expert - Wolters Kluwer
Jeudi 21 janvier  : Global Market Outlook by MFS
Jeudi 21 janvier : Global Market Outlook by MFS

Intervenant : Robert Almeida,Global Investment Strategist - MFS International

Jeudi 21 janvier : Global Market Outlook by MFS

Intervenant : Robert Almeida,Global Investment Strategist - MFS International
Mercredi 13 Janvier - Perspectives immobilières : Quelle place pour une stratégie résidentielle ?
Mercredi 13 Janvier - Perspectives immobilières : Quelle place pour une stratégie résidentielle ?

- La crise sanitaire a entraîné une recherche de sécurité accrue et les actifs prime / core ont continué à séduire les investisseurs en 2020, soutenus par un environnement de taux bas. Cette crise a aussi joué le rôle d’accélérateur sur des tendances sectorielles durables.
- Face au développement du e-commerce, la prudence reste de mise sur le commerce « mass market » mais le commerce de luxe n’a pas perdu son intérêt à moyen terme. En contrepartie, la logistique bénéficie de la relocalisation des chaînes de distribution.
- Le télétravail invite à repenser l’utilisation des bureaux tant pour les employés que pour les entreprises et les propriétaires. Son impact à long terme sur les prises à bail reste toutefois à définir et dépendra de l’accessibilité des localisations et de la qualité des immeubles.
- Avec la compression généralisée des rendements, l’immobilier résidentiel offre un rendement relativement plus résilient. Une stratégie pan-européenne et tactique permet d’aller chercher des primes de risque intéressantes tout en mettant en œuvre une approche intégrée en matière de développement durable.

Mercredi 13 Janvier - Perspectives immobilières : Quelle place pour une stratégie résidentielle ?

- La crise sanitaire a entraîné une recherche de sécurité accrue et les actifs prime / core ont continué à séduire les investisseurs en 2020, soutenus par un environnement de taux bas. Cette crise a aussi joué le rôle d’accélérateur sur des tendances sectorielles durables. - Face au développement du e-commerce, la prudence reste de mise sur le commerce « mass market » mais le commerce de luxe n’a pas perdu son intérêt à moyen terme. En contrepartie, la logistique bénéficie de la relocalisation des chaînes de distribution. - Le télétravail invite à repenser l’utilisation des bureaux tant pour les employés que pour les entreprises et les propriétaires. Son impact à long terme sur les prises à bail reste toutefois à définir et dépendra de l’accessibilité des localisations et de la qualité des immeubles. - Avec la compression généralisée des rendements, l’immobilier résidentiel offre un rendement relativement plus résilient. Une stratégie pan-européenne et tactique permet d’aller chercher des primes de risque intéressantes tout en mettant en œuvre une approche intégrée en matière de développement durable.

REPLAYS 2020

Mercredi 2 décembre : Looking for ways to preserve and grow your client’s capital? The purpose of Prudent Investing

Mardi 1er décembre - Actions internationales : quels enseignements tirer d’une année 2020 inédite ?
Mardi 1er décembre - Actions internationales : quels enseignements tirer d’une année 2020 inédite ?

- Le résultat de l’élection présidentielle pourrait favoriser les marchés non-américains, nécessitant une bonne diversification internationale
- Les valeurs value, cycliques, financières devraient profiter de la pression politique mise sur les valeurs technologiques
- Les banques centrales offrent une bonne visibilité aux marchés
- L’allocation en actions internationales occupe désormais une position structurante dans les portefeuilles
- La rotation sectorielle des derniers mois a été favorable aux gérants actifs
- Les critères extra-financiers ESG sont intégrés à notre processus de sélection de gérants externes

Mardi 1er décembre - Actions internationales : quels enseignements tirer d’une année 2020 inédite ?

- Le résultat de l’élection présidentielle pourrait favoriser les marchés non-américains, nécessitant une bonne diversification internationale - Les valeurs value, cycliques, financières devraient profiter de la pression politique mise sur les valeurs technologiques - Les banques centrales offrent une bonne visibilité aux marchés - L’allocation en actions internationales occupe désormais une position structurante dans les portefeuilles - La rotation sectorielle des derniers mois a été favorable aux gérants actifs - Les critères extra-financiers ESG sont intégrés à notre processus de sélection de gérants externes

Mardi 17 novembre - La durabilité : un moteur de performance en gestion active et indicielle, présenré par MSCI & BlackRock

Mardi 10 novembre : Thématiques ESG : un accélérateur d’économie durable
Mardi 10 novembre : Thématiques ESG : un accélérateur d’économie durable

- Des méga-tendances, sources d’opportunités d’investissement, à identifier
- Une politique d’investissement durable reposant sur trois piliers : la transition énergétique, la préservation de l’environnement, ainsi que l’égalité et la croissance inclusive
- Une méthodologie d’investissement « low carbon » bénéficiant d’un historique de 12 ans et régulièrement enrichi
- L’économie circulaire, vrai défi pour les modèles économiques dans beaucoup de secteurs
- La « blue economy » appréhende l’évolution des pratiques des entreprises pour une meilleure préservation des ressources des océans
- Des objectifs ambitieux fixés aux sociétés du secteur de l’immobilier
- Une réflexion collective en cours des acteurs de la gestion d’actifs sur l’impact pour les entreprises des enjeux de la biodiversité

Mardi 10 novembre : Thématiques ESG : un accélérateur d’économie durable

- Des méga-tendances, sources d’opportunités d’investissement, à identifier - Une politique d’investissement durable reposant sur trois piliers : la transition énergétique, la préservation de l’environnement, ainsi que l’égalité et la croissance inclusive - Une méthodologie d’investissement « low carbon » bénéficiant d’un historique de 12 ans et régulièrement enrichi - L’économie circulaire, vrai défi pour les modèles économiques dans beaucoup de secteurs - La « blue economy » appréhende l’évolution des pratiques des entreprises pour une meilleure préservation des ressources des océans - Des objectifs ambitieux fixés aux sociétés du secteur de l’immobilier - Une réflexion collective en cours des acteurs de la gestion d’actifs sur l’impact pour les entreprises des enjeux de la biodiversité
Vendredi 6 novembre - ESG et low carbon : les méthodologies se structurent
Vendredi 6 novembre - ESG et low carbon : les méthodologies se structurent

- L’intégration de l’analyse extra-financière dans l’analyse financière progresse fortement dans l’industrie de la gestion d’actifs
- Les sociétés de gestion Nord-américaines rattrapent nettement leur retard
- Les gérants se concentrent désormais sur les indicateurs ESG les plus pertinents et matériels
- Russell Investments privilégie une stratégie Low carbon systématique et ainsi globale et très diversifiée
- Quatre objectifs lors de la construction du portefeuille : réduction de 50% de l’empreinte carbone, 50% des réserves fossiles, amélioration de la note ESG et plus grande utilisation des énergies renouvelables

Vendredi 6 novembre - ESG et low carbon : les méthodologies se structurent

- L’intégration de l’analyse extra-financière dans l’analyse financière progresse fortement dans l’industrie de la gestion d’actifs - Les sociétés de gestion Nord-américaines rattrapent nettement leur retard - Les gérants se concentrent désormais sur les indicateurs ESG les plus pertinents et matériels - Russell Investments privilégie une stratégie Low carbon systématique et ainsi globale et très diversifiée - Quatre objectifs lors de la construction du portefeuille : réduction de 50% de l’empreinte carbone, 50% des réserves fossiles, amélioration de la note ESG et plus grande utilisation des énergies renouvelables
Vendredi 30 octobre : Quel sera le visage des marchés en 2021 et comment digitalisation et innovation sont devenus des sujets clés
Vendredi 30 octobre : Quel sera le visage des marchés en 2021 et comment digitalisation et innovation sont devenus des sujets clés

- Spectrum Markets, nouvelle place de marché (MTF) européenne des investisseurs individuels pour les ETP
- Un net progrès par rapport aux bourses traditionnelles amenées à se consacrer au soutien à l'économie.
- Un modèle innovant par ses fonctionnalités (24h/24) et par sa structure de coûts
- Le rôle du broker, en tant qu'intermédiaire : offrir aux particuliers la possibilité de traiter sur les nouveaux lieux d'exécution qui émergent
- Une année 2020 atypique en termes de volumes traités sur les marchés, qui a fait la preuve de la résilience des acteurs de la chaîne de valeur
- Un besoin de se référer à l’historique des événements de marchés, pour anticiper les mois à venir dans une situation globalement complexe à gérer sur les actifs traditionnels

Vendredi 30 octobre : Quel sera le visage des marchés en 2021 et comment digitalisation et innovation sont devenus des sujets clés

- Spectrum Markets, nouvelle place de marché (MTF) européenne des investisseurs individuels pour les ETP - Un net progrès par rapport aux bourses traditionnelles amenées à se consacrer au soutien à l'économie. - Un modèle innovant par ses fonctionnalités (24h/24) et par sa structure de coûts - Le rôle du broker, en tant qu'intermédiaire : offrir aux particuliers la possibilité de traiter sur les nouveaux lieux d'exécution qui émergent - Une année 2020 atypique en termes de volumes traités sur les marchés, qui a fait la preuve de la résilience des acteurs de la chaîne de valeur - Un besoin de se référer à l’historique des événements de marchés, pour anticiper les mois à venir dans une situation globalement complexe à gérer sur les actifs traditionnels

Jeudi 10 septembre - Le marché du Crédit et l’ESG comme vecteurs de résilience à l’ère post covid ?

Mardi 7 juillet : Low carbon - La thématique du bas carbone face aux enjeux climatiques : comprendre pour mieux investir
Mardi 7 juillet : Low carbon - La thématique du bas carbone face aux enjeux climatiques : comprendre pour mieux investir

- Dans le cadre de son plan d’action pour une finance durable, la Commission européenne a défini des classes d’indices bas carbone.
- Créé en 2008, l’indice Low Carbon 100 Europe fait évoluer sa méthodologie afin d’être en phase avec les objectifs des accords de Paris sur le climat.
- Il applique une répartition sectorielle proche de celle du marché, contient une poche verte, inclut le scope 3 et exclut les sociétés affichant de faibles scores sur les critères sociaux et de gouvernance.
- L’objectif est une réduction de l’intensité carbone d’au moins 50% par rapport à l’univers de l’indice et une auto-décarbonisation annuelle d’au moins 7%, par rapport à l’année 0.
- Le poids de certaines valeurs ayant une forte intensité carbone est réajusté afin de garantir la réduction de l’intensité carbone.

Mardi 7 juillet : Low carbon - La thématique du bas carbone face aux enjeux climatiques : comprendre pour mieux investir

- Dans le cadre de son plan d’action pour une finance durable, la Commission européenne a défini des classes d’indices bas carbone. - Créé en 2008, l’indice Low Carbon 100 Europe fait évoluer sa méthodologie afin d’être en phase avec les objectifs des accords de Paris sur le climat. - Il applique une répartition sectorielle proche de celle du marché, contient une poche verte, inclut le scope 3 et exclut les sociétés affichant de faibles scores sur les critères sociaux et de gouvernance. - L’objectif est une réduction de l’intensité carbone d’au moins 50% par rapport à l’univers de l’indice et une auto-décarbonisation annuelle d’au moins 7%, par rapport à l’année 0. - Le poids de certaines valeurs ayant une forte intensité carbone est réajusté afin de garantir la réduction de l’intensité carbone.
Lundi 6 juillet : Allocation d’actifs dans un monde post Covid-19
Lundi 6 juillet : Allocation d’actifs dans un monde post Covid-19

Intervenant : Marco Willner, Directeur des stratégies d'investissement - NN INVESTEMENT PARTNERS

Lundi 6 juillet : Allocation d’actifs dans un monde post Covid-19

Intervenant : Marco Willner, Directeur des stratégies d'investissement - NN INVESTEMENT PARTNERS
Vendredi 3 juillet : La flexibilité de la gestion « Total Return Global » fait ses preuves
Vendredi 3 juillet : La flexibilité de la gestion « Total Return Global » fait ses preuves

- J. Safra Sarasin, une banque privée suisse solide, engagée dans la durabilité.
- Une expertise forte sur le Total Return Global obligataire, qui consiste à décomposer l’univers d’investissement en thèmes structurels ou transformationnels, puis en facteurs de risque.
- Un objectif d’identification des principaux moteurs de performance en période d’aversion ou d’appétit pour le risque.
- Ces derniers mois, une forte rotation des sources de performance, notamment au sein du crédit avec un biais qualité, puis au niveau du forex.
- Notre biais qualité est conservé, avec une approche tactique et sélective.
- Une recherche des secteurs les plus résilients, privilégiant les thématiques de la digitalisation et des tendances démographiques.

Vendredi 3 juillet : La flexibilité de la gestion « Total Return Global » fait ses preuves

- J. Safra Sarasin, une banque privée suisse solide, engagée dans la durabilité. - Une expertise forte sur le Total Return Global obligataire, qui consiste à décomposer l’univers d’investissement en thèmes structurels ou transformationnels, puis en facteurs de risque. - Un objectif d’identification des principaux moteurs de performance en période d’aversion ou d’appétit pour le risque. - Ces derniers mois, une forte rotation des sources de performance, notamment au sein du crédit avec un biais qualité, puis au niveau du forex. - Notre biais qualité est conservé, avec une approche tactique et sélective. - Une recherche des secteurs les plus résilients, privilégiant les thématiques de la digitalisation et des tendances démographiques.
Jeudi 2 juillet - Chine : Quels rôles pour les actions chinoises dans un portefeuille diversifié ?
Jeudi 2 juillet - Chine : Quels rôles pour les actions chinoises dans un portefeuille diversifié ?

- Des marchés « onshore » chinois dont l’ouverture récente offre de réelles opportunités sur des entreprises encore peu couvertes par les analystes
- Un très grand nombre de valeurs moyennes locales qui bénéficient d’une économie chinoise de plus en plus tournée vers la consommation interne
- Une faible corrélation avec les bourses occidentales, qui s’est illustrée par une grande résistance début 2020
- Une répartition sectorielle plutôt défensive et une décote comparée aux marchés occidentaux comme émergents

Jeudi 2 juillet - Chine : Quels rôles pour les actions chinoises dans un portefeuille diversifié ?

Webinar Russel :
- Des marchés « onshore » chinois dont l’ouverture récente offre de réelles opportunités sur des entreprises encore peu couvertes par les analystes - Un très grand nombre de valeurs moyennes locales qui bénéficient d’une économie chinoise de plus en plus tournée vers la consommation interne - Une faible corrélation avec les bourses occidentales, qui s’est illustrée par une grande résistance début 2020 - Une répartition sectorielle plutôt défensive et une décote comparée aux marchés occidentaux comme émergents

Mercredi 1er juillet : Comment donner de l’impact à vos investissements ?

Mardi 16 juin - T Rowe Price: Have US Equities gone too far?
Mardi 16 juin - T Rowe Price: Have US Equities gone too far?

Intervenant : Eric Papesh,CFA, US Portfolio Specialist et Julian Cook, US Portfolio Specialist - T.ROWE PRICE

Mardi 16 juin - T Rowe Price: Have US Equities gone too far?

Intervenant : Eric Papesh,CFA, US Portfolio Specialist et Julian Cook, US Portfolio Specialist - T.ROWE PRICE
Mercredi 17 juin - L’eau, une ressource vitale de plus en plus rare : quelles opportunités d’investissement ?
Mercredi 17 juin - L’eau, une ressource vitale de plus en plus rare : quelles opportunités d’investissement ?

Intervenants :Katja ACKERMANN, ESG analyst et Stefan SCHÜTZ, Head equity research

Mercredi 17 juin - L’eau, une ressource vitale de plus en plus rare : quelles opportunités d’investissement ?

Intervenants :Katja ACKERMANN, ESG analyst et Stefan SCHÜTZ, Head equity research
Mardi 2 juin : Quelles sont les conditions d'une reprise économique solide et les nouvelles opportunités d'investissement ?
Mardi 2 juin : Quelles sont les conditions d'une reprise économique solide et les nouvelles opportunités d'investissement ?

- L’économie américaine est flexible, mais les plans de soutien tarderont à produire leurs effets
- En Europe, le fonds de relance portera sur un montant plus faible qu’annoncé, mais jouera un rôle non négligeable
- Promouvoir l’économie verte est une priorité et elle sera un moteur de la relance
- L’Italie devra faire la preuve de sa capacité à se réformer, pour revenir sur le chemin de la croissance
- La relocalisation de chaînes de production est à considérer dans une perspective européenne

Mardi 2 juin : Quelles sont les conditions d'une reprise économique solide et les nouvelles opportunités d'investissement ?

- L’économie américaine est flexible, mais les plans de soutien tarderont à produire leurs effets - En Europe, le fonds de relance portera sur un montant plus faible qu’annoncé, mais jouera un rôle non négligeable - Promouvoir l’économie verte est une priorité et elle sera un moteur de la relance - L’Italie devra faire la preuve de sa capacité à se réformer, pour revenir sur le chemin de la croissance - La relocalisation de chaînes de production est à considérer dans une perspective européenne

Vendredi 29 mai : Different ways to invest in a dislocated and distressed world

Jeudi 28 mai : Obligations d’entreprises européennes de maturité courte avec une perspective nordique

Mercredi 20 mai - L'intelligence artificielle au service de la gestion d'actifs
Mercredi 20 mai - L'intelligence artificielle au service de la gestion d'actifs

- Une approche prenant en compte le caractère « non stationnaire » des lois des marchés financiers
- Seule l’intelligence artificielle permet d’apprendre ces lois à la volée, à mesure qu’elles évoluent
- Une mise en œuvre à travers des stratégies systématiques, l’intuition pouvant conduire à prendre des risques non maîtrisés
- Une grande adaptabilité de portefeuilles flexibles et liquides, dans le cadre de budgets de risque très maîtrisés

Mercredi 20 mai - L'intelligence artificielle au service de la gestion d'actifs

- Une approche prenant en compte le caractère « non stationnaire » des lois des marchés financiers - Seule l’intelligence artificielle permet d’apprendre ces lois à la volée, à mesure qu’elles évoluent - Une mise en œuvre à travers des stratégies systématiques, l’intuition pouvant conduire à prendre des risques non maîtrisés - Une grande adaptabilité de portefeuilles flexibles et liquides, dans le cadre de budgets de risque très maîtrisés

Mardi 19 mai - Post COVID-19 : Une nouvelle aube pour l'or et les métaux de spécialité

Baker Steel en partenariat avec Blue Associates
Vendredi 15 mai - Dette émergente : quel potentiel de rebond après la rapide correction ?
Vendredi 15 mai - Dette émergente : quel potentiel de rebond après la rapide correction ?

- Un coup d’arrêt des économies moins marqué sur les grandes zones émergentes que dans les pays développés
- La dette émergente en devise forte (en dollars) privilégiée sur la dette en devise locale
- De très bonnes opportunités sur les obligations d’entreprises, dont les taux de défaut anticipés sont plus faibles que sur le high yield US ou européen
- Des marchés frontières qui confirment leur intérêt, avec des rendements élevés

Vendredi 15 mai - Dette émergente : quel potentiel de rebond après la rapide correction ?

- Un coup d’arrêt des économies moins marqué sur les grandes zones émergentes que dans les pays développés - La dette émergente en devise forte (en dollars) privilégiée sur la dette en devise locale - De très bonnes opportunités sur les obligations d’entreprises, dont les taux de défaut anticipés sont plus faibles que sur le high yield US ou européen - Des marchés frontières qui confirment leur intérêt, avec des rendements élevés
Jeudi 14 mai - Le monde d’après : quelles allocations face à la nouvelle donne et comment l’ESG s’impose dans les décisions
Jeudi 14 mai - Le monde d’après : quelles allocations face à la nouvelle donne et comment l’ESG s’impose dans les décisions

- De nouvelles dynamiques selon les secteurs du fait des changements de modes de consommation et de production
- Les enjeux ESG restent au cœur des préoccupations des investisseurs, des entreprises et des Etats
- Les canaux de financement se sont rapidement mis en ordre de marche
- L’avenir de l’Europe passe par une plus grande mutualisation des efforts budgétaires
- De nouvelles opportunités sur le marché du crédit corporate

Jeudi 14 mai - Le monde d’après : quelles allocations face à la nouvelle donne et comment l’ESG s’impose dans les décisions

- De nouvelles dynamiques selon les secteurs du fait des changements de modes de consommation et de production - Les enjeux ESG restent au cœur des préoccupations des investisseurs, des entreprises et des Etats - Les canaux de financement se sont rapidement mis en ordre de marche - L’avenir de l’Europe passe par une plus grande mutualisation des efforts budgétaires - De nouvelles opportunités sur le marché du crédit corporate
Mardi 12 mai - Diversification et allocation d’actifs : les leçons du Q1 2020
Mardi 12 mai - Diversification et allocation d’actifs : les leçons du Q1 2020

- La diversification des portefeuilles continue à être clé
- Les gérants aux process de gestion éprouvé résistent mieux
- Grandes capitalisations et valeurs de croissance : les gagnants d’hier confirment leurs atouts
- Sur l’obligataire, de bonnes opportunités de rendement sur le high yield

Mardi 12 mai - Diversification et allocation d’actifs : les leçons du Q1 2020

- La diversification des portefeuilles continue à être clé - Les gérants aux process de gestion éprouvé résistent mieux - Grandes capitalisations et valeurs de croissance : les gagnants d’hier confirment leurs atouts - Sur l’obligataire, de bonnes opportunités de rendement sur le high yield
Jeudi 7 mai - Après le rebond, quelles perspectives pour les bourses américaines ?
Jeudi 7 mai - Après le rebond, quelles perspectives pour les bourses américaines ?

Intervenant : Stéphanie SUTTON, Investment director - ARTEMIS INVESTMENT MANAGEMENT

- Grande prudence sur l’économie américaine
- Un très vif rebond des bourses américaines qui justifie une pause
- Des dynamiques très différentes selon les métiers dans le secteur technologique
Les midcaps plus fragilisées que les grandes capitalisations

Jeudi 7 mai - Après le rebond, quelles perspectives pour les bourses américaines ?

Intervenant : Stéphanie SUTTON, Investment director - ARTEMIS INVESTMENT MANAGEMENT - Grande prudence sur l’économie américaine - Un très vif rebond des bourses américaines qui justifie une pause - Des dynamiques très différentes selon les métiers dans le secteur technologique Les midcaps plus fragilisées que les grandes capitalisations
Mardi 5 mai - DNB Technology – Update on the global technology sector in uncertain times
Mardi 5 mai - DNB Technology – Update on the global technology sector in uncertain times

Intervenants : Sverre BERGLAND, Senior portfolio manager - DNB AM & Anders TANDBERG -JOHANSEN, Lead Portfolio Manager - DNB AM



Mardi 5 mai - DNB Technology – Update on the global technology sector in uncertain times

Intervenants : Sverre BERGLAND, Senior portfolio manager - DNB AM & Anders TANDBERG -JOHANSEN, Lead Portfolio Manager - DNB AM
Lundi 4 mai - La transition énergétique au cœur de la relance économique post covid
Lundi 4 mai - La transition énergétique au cœur de la relance économique post covid

Intervenants : Thomas FRIEDBERGER - CEO, TIKEHAU INVESTMENT MANAGEMENT & Pierre ABADIE- Co-head energy transition practice - Private equity - TIKEHAU CAPITAL

- La crise montre les limites d’un monde « sur-optimisé »
- Il faut flécher le capital vers les entreprises à même de générer une croissance durable
- Trois piliers fondamentaux pour évoluer vers un monde durable : l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la mobilité bas carbone.
- Tikehau chercher à accompagner en fonds propres des entreprises dans la transition énergétique
- Cette approche correspond à une conviction, mais aussi à la certitude que ce secteur offrira des rendements dans un monde de faible croissance

Lundi 4 mai - La transition énergétique au cœur de la relance économique post covid

Intervenants : Thomas FRIEDBERGER - CEO, TIKEHAU INVESTMENT MANAGEMENT & Pierre ABADIE- Co-head energy transition practice - Private equity - TIKEHAU CAPITAL - La crise montre les limites d’un monde « sur-optimisé » - Il faut flécher le capital vers les entreprises à même de générer une croissance durable - Trois piliers fondamentaux pour évoluer vers un monde durable : l’efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la mobilité bas carbone. - Tikehau chercher à accompagner en fonds propres des entreprises dans la transition énergétique - Cette approche correspond à une conviction, mais aussi à la certitude que ce secteur offrira des rendements dans un monde de faible croissance
Mardi 28 avril - Une incertitude en chasse une autre
Mardi 28 avril - Une incertitude en chasse une autre

Intervenants : Michael NIZARD, Responsable allocation d'actifs et dettes souveraines - EDMOND DE ROTHSCHILD AM & Andrea CONTI, Head of macro research - EURIZON

Mardi 28 avril - Une incertitude en chasse une autre

Intervenants : Michael NIZARD, Responsable allocation d'actifs et dettes souveraines - EDMOND DE ROTHSCHILD AM & Andrea CONTI, Head of macro research - EURIZON
Mardi 21 avril - Quels secteurs peuvent bénéficier de l'environnement actuel et futur ? L'allocation dans un monde post COVID-19
Mardi 21 avril - Quels secteurs peuvent bénéficier de l'environnement actuel et futur ? L'allocation dans un monde post COVID-19

Intervenants : Martin MOLERE, directeur commercial - FIRST TRUST GLOBAL PORTFOLIOS & Waldemar BRUN-THEREMIN, directeur général - TURGOT AM

« On assiste à une accélération de la transformation digitale du Monde à la faveur de cette crise ».

Mardi 21 avril - Quels secteurs peuvent bénéficier de l'environnement actuel et futur ? L'allocation dans un monde post COVID-19

Intervenants : Martin MOLERE, directeur commercial - FIRST TRUST GLOBAL PORTFOLIOS & Waldemar BRUN-THEREMIN, directeur général - TURGOT AM « On assiste à une accélération de la transformation digitale du Monde à la faveur de cette crise ».
Vendredi 17 avril - Dette subordonnée (credit opportunities)
Vendredi 17 avril - Dette subordonnée (credit opportunities)

Intervenant : Grégoire MIVELAZ, Gérant de fonds (fund manager) - GAM INVESTMENTS

Vendredi 17 avril - Dette subordonnée (credit opportunities)

Intervenant : Grégoire MIVELAZ, Gérant de fonds (fund manager) - GAM INVESTMENTS
Jeudi 16 avril - Analyse et perspectives de la dette émergente
Jeudi 16 avril - Analyse et perspectives de la dette émergente

Intervenant : Yasmine RAVAI, Gérante senior dette émergente - EURIZON SLJ CAPITAL

Jeudi 16 avril - Analyse et perspectives de la dette émergente

Intervenant : Yasmine RAVAI, Gérante senior dette émergente - EURIZON SLJ CAPITAL