Grand Prix du Patrimoine Jeunes Diplômés

Grand Prix du Patrimoine Jeunes Diplômés

Présentation

L'AGEFI Actifs en partenariat avec BNP Paribas Banque Privée et la CCEF, organisent la 17e édition du Grand Prix du Patrimoine Jeunes Diplômés.

Le Grand Prix du Patrimoine Jeunes Diplômés constitue l’un des événements piliers de L’Agefi Actifs. En mettant en compétition des étudiants qui se destinent à la gestion de patrimoine, il permet à ces derniers de mettre en évidence leurs talents. A l’écrit, à l’oral, mais également en groupe et en individuel. Ce sont sur ces bases que s’est bâtie la réputation de ce prix et le prestige que peuvent en tirer ses lauréats. En 2019, le Grand Prix du patrimoine des Jeunes Diplômés fera date. Tout en conservant tout ce qui a fait sa réputation, il se renouvelle profondément. Une nouvelle récompense fait ainsi son apparition et, pour accroitre les chances de chaque étudiant lors des épreuves orales, la sélection des candidats a été revue. Tout aussi exigeante mais plus juste, plus large. Plus à même de dénicher les jeunes diplômés les plus talentueux… 

A compter de cette année, le Grand Prix du Patrimoine Jeunes Diplômés évolue donc. Il n’en conserve pas moins ses caractéristiques de base. Ouvert aux troisièmes cycle de gestion de patrimoine, il permet, pour chacun d’entre eux, à cinq étudiants maximum d’en porter les couleurs.  Dans un premier temps, ces étudiants concourent ensemble dans le cadre d’une épreuve écrite. Il s’agit d’une étude d’un cas pratique fourni par la CCEF, qui sera notée sur la qualité des préconisations apportées mais également sur la clarté des exposés, etc. 

Le podium du Grand Prix de l’Ingénierie est obtenu à partir des trois meilleurs masters par la note obtenue à l’épreuve du cas pratique.  

Seuls les dix premiers masters par leur note sont retenus pour concourir aux autres prix. 

Chaque étudiant de chaque troisième cycle passe un oral dont les notes sont agglomérées entre elles. La moyenne obtenue de ces oraux est ajoutée à la note de l’étude du cas pratique. Le classement global représentant la moyenne des moyennes va ainsi déterminer le podium du nouveau prix créé cette année : le Grand Prix des Masters.

Enfin, chaque étudiant des dix meilleurs masters retenus ayant subi une épreuve orale, cette dernière permet de déterminer un classement. A partir de ce dernier, les quinze meilleurs étudiants vont être invités à se rendre à Paris et concourir à l’épreuve individuelle du Grand Prix du Conseil. Il s’agit là d’une nouvelle innovation puisqu’il n’est plus tenu compte du classement de l’épreuve collective du cas pratique pour être sélectionné. Seule la note à l’oral de l’étudiant compte !

Retour sur l’édition 2018