Les lobbies contre la taxe exceptionnelle en Espagne donnent de la voix

le 12/09/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

L'Espagne pourrait mettre en œuvre une taxe exceptionnelle sur les banques et les grandes entreprises de l'énergie. Le gouvernement espère en récolter 7 milliards d'euros en deux ans.

drapeau espagnol
Le drapeau espagnol.
(Photo DR.)

Alors que le parlement espagnol doit commencer mardi ses débats sur une taxe temporaire sur les banques et les grandes entreprises énergétiques, un groupe de réflexion fait pression sur le gouvernement. L’Instituto de Estudios Economicos (IEE), un think tank proche des entreprises, estime que l’instauration d’une telle taxe pourrait entraîner la perte de milliers d'emplois et porter à l'ensemble de l'économie un coup d'environ 5 milliards d'euros, rapporte l'agence Reuters. «Les prélèvements pourraient entraîner 72.000 emplois en moins, donc l'effet sur l'économie dans son ensemble est encore plus important que l'effet sur les secteurs concernés», a déclaré l'Instituto de Estudios Economicos (IEE). Son président Inigo Fernandez de Mesa s'attend à ce que le secteur bancaire perde 35.000 emplois, soit environ un cinquième de son total.

Les entreprises énergétiques et les banques avaient déjà mis en garde contre l'impact négatif potentiel des mesures fiscales à un moment où la récession se profile en Europe. Le gouvernement espère récolter 7 milliards d’euros issus de cette taxe en deux ans, dont 3 milliards pour les banques.

La BCE veille

Le vice-président de la Banque centrale européenne, Luis de Guindos, a également mis en garde lundi contre toute taxe qui risquerait d'augmenter les coûts pour les emprunteurs et de mettre en péril la solvabilité du secteur bancaire. «Cela ne devrait pas affecter les coûts de financement des entreprises et des ménages et cela ne devrait pas affecter la croissance du crédit», a déclaré De Guindos lors d'un événement en Espagne, ajoutant que la BCE pourrait émettre un avis non contraignant après avoir été consultée par le gouvernement ou de sa propre initiative.

Sur le même sujet

A lire aussi