La Commission européenne prend position pour les droits humains et un commerce durable

le 23/06/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Bruxelles prévoit des sanctions à l’encontre des partenaires portant atteinte à l’environnement ou aux droits de l'homme, mais l’initiative se limite aux futurs accords bilatéraux.

Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la CE, lors de la conférence de presse du 22 juin 2022 sur le bilan du commerce et du développement durable.
Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif de la CE, lors de la conférence de presse du 22 juin 2022 sur le bilan du commerce et du développement durable.
(Photo European Union EC.)
Très attendu, maintes fois repoussé, le texte est finalement sorti de la Commission européenne. Bruxelles s’est engagé mercredi à durcir la politique commerciale de l’UE sur le plan de la «durabilité». L’exécutif européen prévoit la prise de sanctions, telles que des tarifs douaniers, à l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi