Embargo sur le pétrole russe : les tractations se tendent à Bruxelles

le 17/05/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Principale responsable du blocage, la Hongrie de Viktor Orbán entend obtenir de l’UE des compensations financières. 

Ce devait être l’affaire de quelques jours. Présenté le 4 mai par la présidente de la Commission européenne, le sixième paquet de sanctions de l’Union européenne (UE) contre la Russie allait en tout état de cause être approuvé par les Vingt-Sept avant le 9 mai, pensait-on du côté de la présidence...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi