Affaire Elliott : la cour d’appel donne tout pouvoir d’interprétation à l’AMF

le 25/03/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Si les juges réduisent l’amende d’Elliott de 20 à 18,5 millions d’euros, ils sèment l’inquiétude avec «des interprétations possibles et raisonnablement prévisibles». 

Stupeur et tremblements. Après avoir repoussé à deux reprises son délibéré, la cour d’appel de Paris a partiellement confirmé la sanction imposée par l’Autorité des marchés financiers (AMF) en avril 2020 à Elliott pour déclarations inexactes et tardives dans le cadre de l’offre publique d’achat ...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi