La Cnil prononce une sanction de 300.000 euros contre Free Mobile

le 04/01/2022 L'AGEFI Quotidien / Edition de 14H

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) a prononcé mardi une sanction de 300.000 euros à l'encontre de la société Free Mobile, filiale d'Iliad, pour ne pas avoir respecté les droits des personnes et la sécurité des données de ses utilisateurs. Cette décision fait suite à...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi