Le gendarme de l’audit conteste les travaux de Deloitte et EY chez Alcatel Lucent

le 24/11/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les audiences du H3C se tiennent jusqu’à la fin de la semaine. L’analyse du chiffre d’affaires par les commissaires aux comptes est de nouveau dans le viseur.

Les commissaires aux comptes reviennent sur le devant de la scène judiciaire. Depuis mardi matin et jusqu’à vendredi, les auditeurs des comptes 2014 et 2015 d’Alcatel Lucent sont entendus devant la formation restreinte du Haut conseil du commissariat aux comptes (H3C), présidée par Jean-Pierre...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi