L’AMF se contente d’un faisceau d’indices pour un manquement d’initiés sur Soitec

le 28/06/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L'autorité demande 1,2 million d’euros d’amende contre le bénéficiaire de l’information privilégiée et 900.000 euros contre celui qui l’aurait transmise.

Une nouvelle fois la méthode du faisceau d’indices devrait permettre à l’Autorité des marchés financiers (AMF) de sanctionner un manquement d’initiés. Vendredi dernier, comparaissaient devant la commission des sanctions de l’AMF l’ancien directeur financier de Soitec, Rémy Pierre, qui aurait...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi