Les premiers rapports financiers sous format électronique unique présagent bien de l’avenir

le 22/06/2021 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

L’AMF a fait preuve de beaucoup de réactivité et de disponibilité pour accompagner les émetteurs vers les rapports Esef. Les commissaires aux comptes ont plutôt freiné le mouvement.

L’Autorité des marchés financiers (AMF)
L’AMF n’a rejeté que deux dossiers.
(RK.)
Encourageant. Si l’obligation de reporting Esef (format électrique unique européen) pour les sociétés cotées, dont l'objectif est d'améliorer la communication des entreprises cotées européennes, a été reportée de 2021 à 2022, certains bons élèves ont respecté le calendrier initial et déposé leurs...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi