L’AMF s’estime compétente pour traiter les incidents de vote en AG

le 09/11/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le Collège réclame un avertissement et 2 millions d’euros d’amende à l’encontre de BP2S pour les erreurs de décompte sur 44 assemblées générales en 2018.

Autorité des Marchés financiers, à Paris.
L’AMF reproche notamment à BP2S la vétusté de son informatique et une équipe dédiée trop réduite pour traiter les votes.
(DR.)
Confinement ou pas, la commission des sanctions de l’AMF continue à tenir séance. Vendredi dernier, BNP Paribas Securities Services (BP2S) comparaissait pour les erreurs de vote à répétition lors des assemblées générales (AG) 2018. Sur les 930 assemblées de l’année, 44 ont été affectées, soit 5%....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi