L’évaluation des tiers constitue le chainon manquant des dispositifs anticorruption

le 06/10/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Des progrès ont été faits en matière de cartographie des risques, mais les sociétés peinent encore à s’approprier les contrôles comptables, selon Grant Thornton.

Alors que le diagnostic national de l’Agence française anticorruption (AFA) concluait récemment que les dispositifs anticorruption sont encore trop lacunaires en France, Grant Thornton fait le même constat dans la troisième édition de son baromètre sur les dispositifs anticorruption. Seulement 10...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi