L’Esma ne souhaite pas superviser les arbitrages sur dividendes

le 25/09/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Le régulateur des marchés a rendu jeudi son rapport sur les pratiques fiscales «cum-cum» et «cum-ex».

Après l’Autorité bancaire européenne (EBA) en mai, c’est au tour de l’Autorité européenne des marchés (Esma) de publier, également sur requête du Parlement européen, ses conclusions sur les systèmes de récupération fiscale des retenues à la source (withholding tax) appelés «cum-cum» et «cum-ex»....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi