Le régulateur européen veut contrôler l’administration des benchmarks

le 17/02/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Des questions demeurent sur BMR, notamment pour la surveillance d’indices de pays tiers.

L’Autorité européenne des marchés financiers (l’Esma) a répondu à la consultation de la Commission européenne (CE) sur la révision du règlement Benchmark (BMR) en insistant sur la gouvernance des indices «critiques» et la concurrence entre Union européenne (UE) et pays tiers....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

A lire aussi