Bruxelles laisse une grande marge de manœuvre aux Etats membres pour la 5G

le 30/01/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Chaque pays de l’Union pourra autoriser, restreindre ou exclure certains équipementiers après avoir évalué le risque posé en matière de sécurité.

Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur. Présentation de la position de la CE vis-à-vis de la 5G
Thierry Breton, commissaire européen au marché intérieur. Présentation de la position de la CE vis-à-vis de la 5G.
(Crédit European Union)
Les injonctions américaines n’ont pas fait plier la Commission européenne pour la mise en place des infrastructures 5G. Dans le sillage du Royaume-Uni, Bruxelles a ouvert hier la porte à une participation des équipementiers chinois, en premier lieu Huawei, invitant chaque pays membre à évaluer le...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi