L'AMF veut sanctionner un délit d’initiés lors de l’OPA sur le Club Med

le 24/01/2020 L'AGEFI Quotidien / Edition de 18H

AMF Autorité des Marchés financiers
(DR.)

Le dossier de l’OPA de Fosun sur le Club Med revient devant l’Autorité des marchés financiers (AMF). Lors d’une commission des sanctions tenue vendredi matin, le collège de l’autorité a réclamé un total de 2,4 millions d'euros d'amende contre deux investisseurs chinois et une société pour délit d'initié, rapporte l’AFP.

Il est reproché à Mme Lin, M. Yao ainsi qu'à sa société Forever Winner International (FWI) d'avoir acheté des actions Club Med fin avril 2013 en ayant connaissance d'un projet d'OPA du conglomérat chinois Fosun sur le groupe. Ces titres ont été revendus un mois plus tard, le jour de l'ouverture de l'OPA, fin mai 2013. Mme Lin a ainsi réalisé une plus-value de 196.000 euros, M. Yao de 320.000 euros et la société FWI de 285.000 euros.

Selon le collège, ces investissements sont par ailleurs « atypiques », dans la mesure où les mis en cause n'avaient ni pour habitude d'investir dans des sociétés européennes, ni dans le secteur du tourisme. Il estime également qu'un « circuit plausible de transmission » de l'information existe entre Fosun, Mme Lin et M. Yao. Mme Lin est en effet à la fois la vice-présidente d'une filiale de Fosun et l'administratrice d'une société dirigée par M. Yao.

Un million d'euros d'amende a été requis à l'encontre de M. Yao, 800.000 contre la société FWI et 600.000 contre Mme Lin.

Aucun des mis en causes, ni leurs conseils juridiques, n'ont fait le déplacement vendredi à l'AMF. « C'est la première fois que ça m'arrive! », s'est exclamé le président de la Commission des sanctions.

Sur le même sujet

A lire aussi