Bâle 4 rend stratégique la capacité des grandes banques à générer du capital

le 04/07/2019 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En retenant leurs bénéfices, les établissements européens pourraient réduire à 59 milliards d’euros l’effort nécessaire pour absorber l’inflation des RWA.

Les grandes banques européennes devront s’atteler à soigner la génération de capital dans les prochaines années. Globalement en ligne avec la première estimation de mars, l’Autorité bancaire européenne (EBA) a relevé de 19% à 24,4% la hausse estimée des actifs pondérés du risque (RWA) liée à l...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi