Bruxelles veut muscler l’EBA dans la lutte contre le blanchiment d’argent

le 13/09/2018 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

A huit mois des élections, la Commission écarte pour l’instant l’hypothèse d’une agence européenne antiblanchiment.

Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne, présente son discours sur l’état de l’Union devant le Parlement européen Strasbourg le 12 septembre 2018
Jean-Claude Juncker lors du discours sur l’état de l’Union devant le Parlement européen à Strasbourg le 12 septembre 2018.
(© UE CE Mauro Bottaro)
L'offensive tant attendue de l’UE sur le blanchiment d’argent a finalement eu lieu hier : le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a profité de son discours de rentrée pour préconiser un renforcement des pouvoirs de l’Autorité bancaire européenne (EBA) dans ce domaine....

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi