Bâle 4 menace les financements spécialisés

le 20/09/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

En l'état des projets du Comité de Bâle, les fonds propres à mobiliser pour financer des infrastructures ou des avions seraient multipliés par quatre à sept.

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles. L’absence d’accord la semaine dernière au Comité de Bâle sur la refonte des modèles de risque des banques, alors que le régulateur bancaire avait à l'origine annoncé sa volonté d’aboutir en septembre, a plutôt rassuré le secteur. Le signe d’une approche moins...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi