La BCE tente de rassurer sur la dette hybride bancaire

le 09/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

La BCE tente de rassurer sur la dette hybride bancaire
Danièle Nouy, la présidente du Mécanisme de supervision unique de la BCE.
(rea)

Danièle Nouy, la présidente du Mécanisme de supervision unique (MSU) de la BCE, a envoyé hier un message rassurant aux détenteurs de dette bancaire hybride, ces titres dont la valeur peut être effacée (bail-in) en cas de difficulté d’un établissement de crédit. La dirigeante a expliqué que les résultats des tests de résistance bancaire menés cette année en Europe ne forceraient pas les banques en mauvaise posture à suspendre le paiement des coupons sur les instruments de type CoCo. La capacité des banques à servir les coupons de leurs dettes CoCos avait provoqué en janvier et début février un vaste mouvement de vente sur ce segment obligataire.

Sur le même sujet

A lire aussi