Les banques françaises rallient l’opposition allemande sur la garantie des dépôts

le 06/06/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Une réassurance entre fonds nationaux de résolution serait le «moyen le plus simple» de protéger les dépôts, estime la FBF.

Frédéric Oudéa, président de la Fédération bancaire française.
Frédéric Oudéa, président de la Fédération bancaire française.
(Bloomberg)
L’opposition de Berlin et de son secteur financier à la création d’un fonds mutualisé de garantie des dépôts européen est notoire depuis qu’il a été proposé par la Commission européenne fin 2015. Les banques françaises ne s’étaient pas encore positionnées clairement, mais c’est chose faite. Dans...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi