Le Comité de Bâle encadre le risque de taux des banques

le 22/04/2016 L'AGEFI Quotidien / Edition de 7H

Les régulateurs n'ont cependant pas retenu l'approche radicale qui aurait remis en cause le modèle français de crédits immobiliers à taux fixe.

Le Comité de Bâle encadre le risque de taux des banques
Les nouvelles règles de calcul du risque mesureront la capacité les banques à faire face à de soudaines variations de taux.
(Crédit Fotolia.)
Le scénario catastrophe redouté par les banques françaises ne s’est pas concrétisé. Comme elles l’espéraient, les régulateurs bancaires réunis au sein du Comité de Bâle ont officialisé hier l'abandon d'une approche qui aurait, selon elles, remis en cause le modèle des crédits immobiliers à taux...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés de L’AGEFI Quotidien

Sur le même sujet

A lire aussi