Bruxelles : un programme de travail en pente douce

le 19/01/2023 L'AGEFI Hebdo

Energie, industrie, réglementation financière : la dynamique des institutions ralentit à l’approche de la fin de la législature.

Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, et Ulf Kristersson, Premier ministre suédois
Ursula von der Leyen, présidente de la Commission européenne, et Ulf Kristersson, Premier ministre suédois, dont le pays vient de prendre la présidence tournante du Conseil de l’UE pour six mois.
(European Union/Dati Bendo - EC - Service audiovisuel)
Où va l’Union européenne (UE) en 2023 ? Alors que s’amorce le début de la fin d’une législature où se sont succédé les crises sanitaire, sécuritaire et énergétique, l’esprit d’initiative a déserté la Commission depuis quelque temps. La prise de fonction de la présidence suédoise du Conseil...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi