Le traitement prudentiel des cryptomonnaies à l’étude

le 17/06/2021 L'AGEFI Hebdo

Consultation. Le Comité de Bâle est le premier à le reconnaître : l’exposition des banques aux crypto-actifs est limitée, et la taille du secteur est faible à l’échelle du reste du monde financier. Mais avec la croissance qu’elles affichent, il n’est pas trop tôt pour se pencher sur les risques...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

A lire aussi