David Charlet, président du Fecif et de l'Anacofi

David Charlet: « L’interprétation des textes par les banques pose problème »

le 30/04/2020 L'AGEFI Hebdo

DAVID CHARLET, président du Fecif* et de l’Anacofi**, dresse un état des lieux des professions du conseil financier fragilisées par la crise pandémique.

David Charlet: « L’interprétation des textes par les banques pose problème »
David Charlet, président du Fecif* et de l’Anacofi**, dresse un état des lieux des professions du conseil financier fragilisées par la crise pandémique.
(Copyright: VINCENT Thierry)
Nourrissez-vous des inquiétudes pour la survie de certaines structures de conseil financier ?...

Cet article est réservé exclusivement aux abonnés

Sur le même sujet

A lire aussi